Origine du curly

Les chevaux curly ont été identifiés comme étant d'origine nord américaine. Un typage génomique montre en effet une apparentée significative entre les chevaux quater horses, les mustangs américain et les curly. le curly serait connu des indiens Sioux et des Crows au début du 18ème siècle et utilisé comme monture des guérisseurs.

L'histoire tend à dire que la famille Damele, installée au nord des Etats-Unis d'Amérique est le berceau de la race curly. La sélection s'est faite de façon naturelle, lors d'un hiver très froid en 1840. Les curly furent les seuls survivants de cette période hivernale. Les Damele ont conservé cette souche frisée résistante aux conditions climatiques extrèmes et ont débuté l'élevage de cette race. Ces chevaux étaient utilisés pour le travail sur troupeau. Aujourd'hui la généalogie de nombreux curly est liée à cette souche fondatrice.

Les chiffres exacts de Curly existants dans le monde sont incertains. On en connait environ 4000 à 6000 répertoriés dans les différents stud books américains mais on suppose qu'il y en a autant à l'état sauvage.

La population actuelle totale serait donc d'environ 9000 chevaux. Le nombre connu en France est de l'ordre de 200 unités dont une dizaine d'étalon.

Standard du curly

Cet équidé si étonnant de part ses crins et sa robe frisée l'est aussi par son caractère.

L'American Bashir Curly est de taille moyenne de 1,45 à 1,55 m au garrot.

Néanmoins par sélection génétique des tailles plus importantes ou plus petites apparaissent. Il existe un curly pour toutes les disciplines et pour toutes les personnes.

La principale robe du Curly est l'alezan mais de nombreuses autres robes existent (bai, noir, pie, palomino, gris, grulla...)

Son poil est frisé à différents degrès (ondulation à micro curls), les poils vont tomber à la saison chaude pour se reformer en automne. Le curly extrème va perdre ces crins en été.

Les poils des oreilles, des fanons, sa crinière et son toupet sont frisés et cette caractéristique est constante en toute saison. Ceci est un signe distinctif du Curly. Il possède également des cils recourbés, de petits naseaux et une ossature compacte et robuste.

Il existe des curly straight (crins raides) dont le poil est soyeux de type poil delapin.

 

Le curly est un cheval à la robe frisée, robuste, équilibré, confortable, doté d'un bon caractère et qui apprécie la compagnie de l'homme.

 

C'est l'ami idéal de chaque membre de la famille.

 

"Assez doux pour un enfant, assez fort pour un homme"



robe hiver
cils de curly
standard de la race

Le caractère hypoallergénique

L'hypoallergénie a été découverte fortuitement sur ces chevaux frisés. Un marché de niche s'est développé et actuellement, il est vrai que ce caractère est une oportunité pour tous les allergiques aux chevaux.

 

Les personnes allergiques aux chevaux ont une prévalence de % en France et % en Suède. Cela représente un faible nombre de personnes mais on ne connait pas leur proportion chez les cavaliers. En revanche, les allergologues le voient comme un vrai handicap car cette allergie touche un groupe de passionnés.

 

Aujourd'hui les essais d'appariement homme-cheval se font en test direct.

 

Un test in vivo serait très utile pour faciliter l'appariement.

 

Stud-books actuels étrangers

A l'étranger trois stud-books existent aujourd'hui.

 

Tout d'abord l'American Bashir Curly Register, ABCR, qui est un registre fermé. Il recence les chevaux issus de parents déjà inscrits, et sont indexés par leur taux de pénétration de gênes curly, en faisant une moyenne entre les  parents.

 

Le Curly Sport Horse International, CSI, recence tout cheval de type sport représentant le caractère poils frisés. Il peut s'agir de chevaux issus de race ou de croisement.

 

Enfin l'International Curly Horses Register qui recence tous les chevaux frsés, en contrôlant les filiations par test ADN. Ce fichier ouvert est celui qui est retenu par l'IFCE pour la reconnaissance de la race en France. Il recence (début 2012) environ 1600 individus.

 

 

 

Reconnaissance de la race en France

Un travail de concertation a été mené avec les associations curly françaises et les stud-books américains. Une convention a été signé fin 2011 entre l'ICHO, représentée sur le territoire français par l'association ONCURLS et l'IFCE.

Ces transactions aboutissent au statut de race étrangère, le 23 novembre 2011.

 

Les chevaux curly reconnus par l'ICHO auront donc des papiers de race avec les ascendants inscrits dans leur fiche généalogique.

recherche concernant le gene curly

Article Curly GSE.PDF
PDF Fichier [2.2 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© HARAS HEILIGENMATT